05 ans, depuis le 12 février 2009, le début du cauchemard !

12 02 2014

Voilà maintenant cinq années que Jonathan nous a été enlevé… 05 ans !  Merde ! 05 ans…. Et nous avons toujours l’impression qu’il va pousser la porte et entrer à la maison pour nous raconter tout ce qu’il a vu pendant ce long voyage !  Mon dieu, comme il nous manque…  Comme c’est dur de vivre sans lui… Nous parlons toujours et encore de lui, et nous nous rappelons les bons souvenirs…. Des souvenirs……    C’est juste fou !  Il va falloir que l’on se contente de nos souvenirs de notre enfant…. C’est inhumain !  Tout cela reste injuste, et inacceptable !  Est-ce que l’homme qui l’a tué, pense encore à lui ???   Vu le peu de compassion de cet individu j’en doute sérieusement… Et puis, après tout quelle importance cela peut-il avoir… Rien ne pourra nous le rendre, rien…  Alors demain matin, je reviendrai sur les lieux de ce terrible drame, et je déposerai un nouveau bouquet de fleur….    C’est dérisoire ! Mais quand les gens passerons à cet endroit ils sauront qu’ici un drame de la route s’est produit, et que la famille n’oubliera pas, n’oubliera jamais…. Cinq ans, putain !  05 ans sans lui, comment on a fait pour vivre comme çà pendant 05 ans. Je n’en sais rien, je ne sais pas….   Le temps n’est plus le même depuis ce 12 février 2009.  Plus rien n’est comme avant….    Et ne sera plus jamais comme avant….  Une chose est sure et certaine il faut savoir profiter de l’instant présent….   car ici bas rien n’est acquis, rien n’est éternel, l’instant s’envole, et ceux que l’on aime ne sont pas éternels non plus…

 Voilà un de mes plus beau souvenir sur la plage…..   Regardez moi ce beau gosse !

img0059.jpg


Actions

Informations



2 réponses à “05 ans, depuis le 12 février 2009, le début du cauchemard !”

  1. 12 02 2014
    Boudey Camille (21:44:50) :

    Et oui 5 ans c’est court et en même temps si long. Le temps file mais les souvenirs restent. Une énorme pensée pour lui, pour vous, pour elle.
    Camille

  2. 20 03 2014
    Mamminic (21:14:37) :

    J’ai découvert votre blog en faisant des recherches sur la possibilité de mettre les cendres d’un être aimé dans la nature; je suis bouleversée par votre histoire. Je viens de perdre mon fils – il y a tout juste 3 mois – à 48 ans d’une crise cardiaque; même si j’ai eu le privilège de l’avoir vivant plus que vous pour votre fils Jonathan je comprends combien le temps qui passe est si difficile à appréhender et je ressens la douleur qui peut être la vôtre. Je ne peux que vous souhaiter encore et encore du courage car nous nous devons de « vivre » pour ceux qui nous aiment et qui sont vivants; nos fils auraient voulu qu’il en soit ainsi. Je vous serre contre mon coeur.
    PS : Les cendres de notre fils seront dispersées sur un col pyrénéen qu’il avait l’habitude de monter (c’était un grand sportif) – c’est ce que veux son fils qu’il aimait tant….

Laisser un commentaire




djamil83 |
LE MONDE DE LA FANTAYSIE |
l antre de benabordeaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | private word
| les conseils de sophie
| Isabelle